Veygoux – Revivez la Révolution !

Au coeur de l'Auvergne revivez la Révolution française

Histoire des lieux

Un lieu, pour un homme d'exception

Panorama-veygoux

Bâti au XVIIème siècle, le manoir de Veygoux est la demeure familiale du général Desaix, fidèle de Bonaparte, et héros de la bataille de Marengo.

Le général Desaix
Buste Desaix couleur 340

Le 17 août 1768, naît Louis Charles Antoine Desaix, fils de petite noblesse auvergnate, qui passa une partie de son enfance à Veygoux. A l’âge de 7 ans, il quitte Veygoux pour l’Ecole militaire royale d’Effiat, près de Vichy, où il en sortira à l’âge de 14 ans. En 1783, il est nommé sous-lieutenant au régiment de Bretagne, il n’a alors que 15 ans.

En 1791, il revient au Auvergne, où il est alors nommé commissaire ordinaire des guerres à Clermont-Ferrand. Malgré son appartenance à une famille aristocratique, et royaliste, il décide de rester fidèle à l’armée française. En 1792, il rejoint l’Armée du Rhin, et devient général de brigade, puis général de division en 1793, à seulement 25 ans. Il remportera plusieurs batailles décisives lors des campagnes du Rhin, avant d’être blessé en 1797.

C’est en août 1797, que le général Desaix fait la rencontre de Bonaparte en Italie,  qui lui confie l’organisation d’un convoi maritime pour l’Egypte. La Campagne d’Egypte, à laquelle il participera de 1798 à 1800, a pour objectif de couper la route des Indes aux Anglais. Il regagne la France après le coup d’Etat du 18 Brumaire (9 novembre 1799), par lequel Bonaparte prend le pouvoir en renversant le Directoire, et s’instaure premier Consul de la République.

Desaix, part ensuite rejoindre Bonaparte, qui est en difficulté lors la bataille de Marengo en Italie. Il arrive avec 7000 hommes et change le cours de la bataille. Le 14 juin 1800, Bonaparte remporte la bataille de Marengo grâce au courage héroïque du général Desaix, qui meurt ce jour là d’une balle en plein cœur. Il a seulement 31 ans. Le général Desaix est inhumé  dans la chapelle des Hospitaliers du Grand Saint-Bernard le 19 juin 1805 , où il repose depuis.

Les monuments
Statue Desaix

De nombreux monuments  sont dédiés  à la mémoire du Général Desaix :  à Strasbourg, Marseille, Paris… En Auvergne, vous pouvez voir une statue à son effigie, érigée place de Jaude à Clermont-Ferrand en 1848, réalisée par le sculpteur Charles-François Leboeuf, ou la fontaine de la pyramide, en forme d’obélisque  qui se situe  face au Jardin Lecoq. Vous pouvez également découvrir la fontaine Desaix à Riom, qui était auparavant installée place Dauphine à Paris jusqu’en 1874, ou  le monument   inauguré à Ayat-sur-Sioule, le 17 août 1890, pour commémorer le cent vingt deuxième anniversaire de sa naissance, ou encore  la fontaine de style égyptien à Combronde, réalisée par le sculpteur Michel Channeboux et inaugurée en 1849 .

Les représentations

Il existe un grand nombre de représentations du général Desaix, en voici quelques-unes   :

  • Tableau « Mort du général Desaix, dans les bras du fils du consul Lebrun à la bataille de Marengo, 14 juin 1800″ par jean-Baptiste Regnault, 1801. Une copie se trouve au musée Mandet de Riom.
  • Un médaillon à l’effigie de Desaix a été exécuté par le sculpteur Léonard Morel Ladeuil pour l’inauguration de la statue Desaix en 1848 à Clermont-Ferrand. Un exemplaire en est conservé au musée d’art Roger Quilliot de Clermont-Ferrand.