Veygoux – Revivez la Révolution !

Transportez-vous au 18ème siècle !

Esprit du site

Embarquez pour le 18ème siècle !

Manoir de Veygoux

A l'entrée de la Chaîne des Puys, à Charbonnières-les-Varennes, dans le département du Puy-de-Dôme, le Manoir de Veygoux est l'ancienne demeure du général Desaix, héros de la période révolutionnaire et fidèle compagnon de Napoléon Bonaparte. Un lieu hybride entre musée et parc qui retrace la fin du 18ème siècle en Auvergne, avec une approche moderne et décalée.

contactez-nous

Un site touristique et culturel

Ouvert en 2000 et réaménagé en plusieurs phases successives, Le Manoir de Veygoux, est un site touristique et culturel, créé par le Syndicat Mixte pour l’Aménagement et le Développement des Combrailles (SMADC).

La Mairie de Charbonnières Les Varennes, propriétaire du site, en a repris la gestion depuis le 1er avril 2022, et souhaite renforcer l’attractivité de cette demeure historique d’Auvergne.

 

Domaine de la famille Desaix jusqu’en 1880

À partir de 1623,  le Manoir de Veygoux est le domaine de la famille du général Desaix. Au-dessus de la porte principale, figure encore le blason familial « d’argent à la bande de gueules chargée de trois coquilles d’or ». Casimir Marie Desaix, neveu du général, est le dernier Desaix propriétaire de Veygoux jusqu’en 1880.

En découvrant ce patrimoine auvergnat vous serez fasciné par le général Desaix,  personnage illustre au destin exceptionnel.

 

Après la Restauration

En 1881, le Manoir de Veygoux est vendu au comte de Chabrol, propriétaire des châteaux voisins de Jozerand et de Tournoël, qui y loge des fermiers.

Au début du xxe siècle, le docteur Levadoux, habitant de Châtel-Guyon, en fait sa maison de campagne.  En 1968, c’est dans un état particulièrement délabré que le manoir est racheté par l’artiste, collectionneur et diplomate écossais Hugh Ian Macgarvie-Munn qui le sauve de la ruine et l’habite jusqu’en 1972. Le propriétaire suivant, Jean-Pierre Berthier, l’achète en 1974 et entreprend des travaux de rénovation importants. En 1997, le manoir devient la propriété de la commune de Charbonnières-les-Varennes.